Anne Racine : Quels sont les travaux d’aménagement qu’elle a faits ?

Publié le : 15 décembre 20173 mins de lecture

Bâti sur une fortification du XVIème siècle, le château des Radrets conserve encore ses bastions d’origine. Différentes familles vécurent dans ce château en passant par la famille Bérruère, les illiers et Anne Racine. Cette dernière apporta des changements majeurs au château des Radrets.

Anne Racine

Anne Racine est l’épouse de Louis Grégoire Mirleau de Neuville de Saint Héry qui acheta le château des Radrets vers 1765 lors de l’audience du châtelet à Paris. Elle est la fille de Louis Racine et la petite-fille de Jean Racine qui est grand nom de la poésie française. La famille Racine occupa le manoir des Radrets de 1765 à 1831. Anne Racine est son mari a demandé un plan à C Berthon un géomètre à Tours. Un plan qui met en évidence trois fortifications et l’accès avec l’emplacement du pont-levis qui se situe face au château. La petite fille de Jean Racine est une femme qui avait du goût. Elle a su embellir avec soi et intelligemment le château des Radrets.

Château des Radrets, les travaux d’Anne Racine

Avec Anne Racine, le château des Radrets a connu des transformations. Des changements qui ont offert un tout autre caractère à ce bâtiment. Anne Racine l’a transformé en une résidence ouverte et largement attrayante alors que le site était fermé avant avec ses hautes murailles. Elle a modifié le nivellement des bastions en aménageant des terrasses. L’accès était déplacé vers le côté en face de la chapelle. De cette manière, l’avenue était moins raide pour faciliter l’accès des attelages. Anne Racine a beaucoup utilisé les pierres de roussard pour les travaux d’aménagement comme la réalisation d’énormes piliers à l’entrée. L’épouse de Louis Mirleau de Neuville apportait une attention particulière au verger qui abondait de fruits et de légume entretenu par deux jardiniers à l’époque.

D’autres changements

Les travaux d’aménagement menés par Anne Racine étaient assez importants apportant des changements majeurs dans le château des Radrets. En 1767, la chapelle fut embellie par la réalisation de l’élévation d’une partie de la coupole. Elle a bénéficié également d’un nouvel autel en marbre. La chapelle fut bénie par l’évêque du Mans à la fin des travaux en 1768. Après la mort de son mari, Anne Racine a continué seule l’embellissement du château des Radrets. Cette femme de goût a su conserver l’ancien caractère du château tout en apportant des transformations qui ont donné sa particularité à ce bâtiment ancien.

Plan du site