Description de l’ancien Manoir au château des Radrets

Publié le : 15 décembre 20174 mins de lecture

Ce château a conservé ses fortifications en pierre de rossard. La famille Bérruère, Illiers et Anne Racine a successivement vécu dans ce château. Ce lieu fascine jusqu’à présent de nombreux visiteurs et passionnés. Difficile de résister à son charme. Voici une description de l’ancien Manoir du château des Radrets.

La description de Jean de la Berruère

Avant que la famille Illiers s’installe dans le château des Radrets, la famille Berruère occupait les lieux. Jean de la Berruère avait sa manière à lui de décrire ce fabuleux château qui a tant d’histoire. D’après ses propres paroles, le manoir du château de la Berruère avait tout pour offrir un cadre agréable à ses occupants. Il est particulièrement formé d’un courtil, d’un colombier à pigeons, d’un court et d’un garenne défensable. Par ailleurs, il se composait d’un plessis et d’un jardin. Dans sa description, Jean de la Berruère a dit qu’il y avait un moulin à blé qui était appelé le petit moulin sur la rivière d’Esgrenne. À l’époque, le château commençait à bénéficier d’une excellente notoriété.

Pour René-Élisée Darrot

Vers 1665, René-Élisée Darrot décrivait le château comme étant une maison noble. Le manoir est constitué d’un grand logis couvert d’ardoises. De plus, il était doté d’une muraille. La présence d’un pont-levis témoigne de l’influence de la méthode de construction du Moyen Âge. Des dispositifs qui donnent du caractère à ce château. Selon René-Élisée Darrot, l’habitation est composée d’une grange à écurie et d’étables à bestiaux. Des éléments typiques d’une demeure de fermier. D’ailleurs, il est pourvu de divers bâtiments couverts de tuiles. Derrière le manoir se dresse un verger.

Château de Radrets à l’époque d’Anne Race

Anne Racine, la petite fille de Jean Racine a transformé progressivement le château de Radrets. Un embellissement qui a permis à ce château de devenir plus agréable pour s’éloigner de son caractère sévère et fermé. Anne Racine est son conjoint Louis Grégoire Mirleau de Neuville de Saint Héry entrepris des travaux un an après leur emménagement dans cette demeure fabuleuse. Ce lieu au charme particulier a séduit de nombreuses familles. Son aspect actuel est l’œuvre d’Anne Racine qui a tenu à ce que ce château soit le plus agréable possible sur tous les plans. La famille Racine occupa le manoir des Radrets de 1765 jusqu’en 1831. Différentes transformations furent menées par cette femme de goût qui a su diriger cette demeure avec intelligence et droiture.

Plan du site