Qui sont les familles qui ont succédé au château des Radrets ?

Publié le : 15 décembre 20173 mins de lecture

Situé au milieu d’un paysage magnifique, le château des Radrets accueille de nombreux visiteurs tous les ans. Difficile de résister au charme de cette construction exceptionnelle. Diverses familles se sont succédé dans ce château érigé sur des fortifications du XVIème siècle qui concerne un charme particulier.

La famille de Jean de la Berruère

Le château de Radrets fut habité par différentes familles. La famille Berruère a vécu dans ce château pendant un certain temps de 1444 à 1521. À l’époque où la famille de Jean de la Berruère vivait dans le château, ce dernier proposait un environnement agréable pour ses occupants. Il se composait d’un colombier à pigeons, d’un jardin, d’un courtil, d’un court ainsi que d’un garenne défensable. À l’époque où la famille de la Berruère occupait le château des Radrets, il y avait un moulin à blé qui était appelé le petit moulin sur la rivière d’Esgrenne.

Le château des Radrets

La famille d’Illiers a aussi habité dans le château des Radrets de 1522 jusqu’en 1765. Le château est une construction exceptionnelle entourée d’un paysage incomparable. Sa méthode de construction est largement influencée par le Moyen Âge. L’ensemble des éléments qui le compose est relié par une passerelle d’un style assez particulier. Cette demeure est entourée de splendides douves. Le château des Radrets est doté d’un pont-levis qui se dresse devant. Il est bâti sur des bastions qui suivent la ligne de toit.

1765 jusqu’en 1831, la famille Anne Racine

Louis Grégoire Mirleau de Neuville de Saint Héry et son épouse Anne Racine, qui est la petite fille du célèbre dramaturge français Jean Racine ont aussi vécu dans le château des Radrets. Anne Racine a apporté des changements dans le château. Elle et son mari ont demandé un géographe nommé C. Berthon un plan. La demeure est construite sur des fortifications que l’on peut remarquer sous trois angles du bâtiment. Pour la rendre plus agréable, Anne Racine a fait construire des terrasses sur les bastions. C’est une femme de goût qui a su apporter une transformation significative au château. Elle était une grande acheteuse de bien national d’église. Ce qui lui a permis d’embellir comme il se doit la chapelle du château. Malgré les changements qu’Anne Racine apportait, le château conserva son caractère. Même après la mort de son mari Louis Mirleau de Neuville, la petite fille de Jean Racine poursuit l’embellissement du château des Radrets.

Plan du site