Jean Racine : Sa biographie et bibliographie

Publié le : 15 décembre 20174 mins de lecture

Jean Racine est un dramaturge qui a marqué la littérature française. Il appartient au mouvement littéraire classicisme qui prône la bienséance et la morale. Une époque où l’esprit littéraire est influencé par l’ordre, l’équilibre ou encore la raison. Les œuvres de Jean Racine se préoccupaient pour le naturel. Voici sa bibliographie et sa biographie.

Biographie de Jean Racine

Jean Racine est né le 22 décembre 1639 à la Ferté-Milon et meurt en 1699 à Paris. Fils d’une famille modeste, ce dramaturge français du XVIème siècle devient orphelin à l’âge de trois ans. Ses grands-parents l’ont recueilli et l’ont intègré dans un couvent janséniste. À l’âge de 20 ans, Jean Racine a vécu une vie mondaine auprès de son cousin Nicolas Vitart. Son entourage se compose de plus en plus de littéraire. D’ailleurs, il a commencé à apprécier le théâtre et la poésie alors que l’éducation janséniste interdisait la pratique du théâtre jugé indigne d’un homme religieux. Jean Racine commençait à faire différents essais en tragédie qui n’ont pas été reçus.

Jean Racine, son incursion dans la littérature

Après quelques poèmes de circonstances, Jean Racine livres entretenait des relations d’amitié avec Boileau en 1663. À cette époque, il a écrit la Thébaïde qui fut mise en scène par Molière l’année suivante. Le succès de Jean Racine commence avec Thébaïde marquant dans la même occasion sa rupture avec l’éducation janséniste. Il a continué sur la même voie avec ses pièces dont le thème se compose d’histoire et de mythologie. Racine choisit souvent la passion des rivalités amoureuses comme thème de ses pièces. Phèdre marque le changement de voie de l’auteur en renouant avec les jansénistes. D’ailleurs, il se marie. Sous la demande de son épouse, il écrit Esther, une tragédie biblique qui était dédiée aux élèves de la Maison Royale de Saint-Louis.

Jean Racine, la bibliographie

Pour la  bibliographie de Jean Racine, ce dernier choisit la passion comme thème de ses écrits. La passion amoureuse est d’une violence exceptionnelle qui captive les spectateurs. Les passions engendrent souvent la terreur et la pitié tout en étant la source de l’action. La rivalité est souvent au cœur des tragédies de Jean Racine livres. Au cours de sa carrière de dramaturge, Corneille fut le rival de Racine. Une rivalité qui se structurait sur la revendication du succès auprès du public. Dans Britannicus en 1669, Andromaque en 1667, Phèdre ou encore Alexandre le Grand en 1665, la rivalité est omniprésent dans la bibliographie de Jean Racine. Athalie est marquée par l’influence janséniste.

Plan du site